Bioparc de Doué-la-Fontaine: Continent africain et Madagascar

Les animaux africains sont très présents dans le Bioparc de Doué-la-Fontaine: pour continuer le compte-rendu de ce zoo, nous allons attaquer les animaux venant du continent africain.

Rez-de-chaussée:

Nous avions déjà parlé du sanctuaire des okapis dans un autre article, une volière géante sur les animaux du Congo. Pour continuer sur ce continent, il y a aussi le Camp des Girafes, installation mythique du parc: dans une carrière de falun avec peu de végétation vivent une troupe d’environ 8 girafes du Niger, ainsi qu’un couple de zèbres de Grévy. Vous pourrez l’apercevoir à l’entrée et à la sortie du parc, et un restaurant panoramique y a été installé.

P1000658

P1000622
Des girafes du Niger

 

Étage supérieur

Juste après la zone asiatique, vous avez deux enclos pour hippopotames pygmées: un enclos pour l’élevage d’un éventuel bébé sans bassin mais avec de la boue; un deuxième enclos est réservé au groupe principal d’hippopotames, avec un bassin en aquavision. Il y a eu récemment un bébé hippopotame pygmée, ce qui est une naissance rare.

L’enclos suivant est réservé aux guépards. Un enclos de petite taille, mais avec des buissons pour que l’animal se cache.

P1000803

P1000801

P1000805
Des guépards

L’enclos suivant est la vallée des rhinocéros noirs: une grande carrière de falun creusé où les rhinocéros partagent leur vie avec gazelles damas et divers oiseaux d’Afrique. Des gazelles dorcas ont également été présentés, mais elles ne sont plus au parc

P1000817
Un rhinocéros noir
P1000811
Des gazelles damas

En face se cet espace se trouve un petit enclos pour tortues à éperons.

P1000815
Une tortue à éperons

Ensuite, il y a un enclos de contact avec chèvres naines du Sénégal et moutons du Cameroun.

L’île en face est boisé et héberge un groupe de varis roux, des lémuriens endémiques de Madagascar en voie d’extinction.

L’enclos suivant est celui des mangoustes naines. C’est une espèce très peu représenté en parc, puisque elle est souvent confondue avec le suricate, un lointain cousin. Un tunnel pour les enfants permet de traverser l’enclos; il y a aussi un petit bâtiment de verre qui sert de maison aux mangoustes. Elles cohabitent avec des tortues étoilées.

P1000834P1000840

P1000836
Des mangoustes
P1000833
Une tortue étoilée

Juste à coté se trouve une île boisée pour cercopithèques dianes, une espèce de singe très menacée venant de Côte d’Ivoire. Il a un très beau pelage noir et blanc.

P1000843

P1000844
Des cercopithèques dans les arbres

Pour finir, un enclos pour les lions d’Afrique visible sur plusieurs points: depuis l’entrée de l’étage supérieur et en face de l’île des cercopithèques. L’enclos a beaucoup de buissons, et le groupe est composé d’un mâle et deux femelles.

P1000743
Les lions à la sieste

La suite prochainement!

 

 

 

Publicités

Partagez votre avis! Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s